Roland-Garros 2015: Serena Williams, la guerrière critiquée pour une grippe s’offre une nouvelle finale



La joueuse de tennis américaine Serena Williams s’est qualifiée jeudi pour la finale dames des internationaux de France de Roland-Garros 2015 qui se déroulera samedi. Mais son choix d’après-match envers la presse a été commentée. Explications. 

Une troisième finale à Paris

Les médias ont une nouvelle fois chercher la petite bête pour s’attaquer à Serena Williams. La numéro une mondiale a pourtant réussi dans la douleur à se qualifier ce jeudi pour sa troisième finale à Roland-Garros (2015,2013,2002) en battant la Suissesse Timea Bacsinszky en trois sets (4-6, 6-3, 6-0) en 1h57 de jeu. L’Américaine affrontera samedi la Tchèque Lucie Safarova avec comme objectif de remporter son 20e Grand Chelem de sa carrière.

Vidéo : Serena Williams s’exprime au public parisien en étant grippé

A peine le match terminé sur le court central Philippe Chatrier après deux heures de bataille, la joueuse de 33 ans se fait interroger par le Français Cédric Pioline pour qu’elle s’adresse au public. Son intervention durera seulement quelques secondes car elle a été incapable de s’exprimer à cause de sa sale grippe et elle a écourté l’interview. Au moins elle aura fait cet effort de s’adresser au public parisien en français malgré cet handicap. A voir ci-dessous.

L’interview d’après-match annulée à cause d’une visite chez le médecin

Après chaque rencontre, les joueurs et les joueuses se présentent devant la presse pour parler de leur rencontre. Mais après sa demi-finale, l’Américaine Serena Williams n’est pas venu voir les médias qui l’attendaient en conférence de presse pour débriefer la rencontre du jour et la finale de samedi. Fatiguée et surtout malade comme vous avez pu le voir dans la vidéo, Serena Williams a publié un communiqué pour s’excuser de cette absence et a privilégié un passage chez le médecin du tournoi pour être le plus apte possible pour samedi. «Je suis désolé de ne avoir pu me présenter devant la presse ce soir. Je ne me sens vraiment pas bien depuis quelques jours, et après ce match très dur contre Timea, je devais voir le doc du tournoi. Je suis très fière de revenir en finale ici, dans une ville qui compte autant pour moi. Et je suis déterminé pour être prête à 100 % samedi contre Lucie (Safarova).»



Sa grippe c’est du cinéma ? Pas pour Bacsinszky 

L’attitude de Serena Williams sur le terrain durant la rencontre a beaucoup interpellé. Elle était malade, essoufflée, tenant à peine debout et surtout elle rejoignait sa chaise au ralenti comme un zombie entre différents points ou changement de côtés. Ces réactions tout à fait normal pour une personne diminuée ont un peu déstabilisé son adversaire du jour indirectement. «Je ne me suis jamais dit que c’était quelque chose qu’elle faisait exprès pour me déstabiliser. En tout cas, je ne l’ai pas pris comme ça, pour quelque chose de mesquin. Elle a justement un énorme mérite d’avoir trouvé les solutions contre une petite suissesse qui s’est quand même bien donné aujourd’hui. Que ce soit théàtral ou pas ça fait partie du jeu, et les arbitres sont là pour évaluer si les choses sont fair-play ou pas», a expliqué Timea Bacsinszky en conférence de presse.

Patrick Mouratoglu : «Essayer de jouer avec la grippe »

Absente en conférence de presse jeudi soir, c’est donc son coach Patrick Mouratoglou qui a pris la relève et qui a défendu la patronne du circuit féminin face à des journalistes très fourbes. «Elle était grippée, Elle a de la fièvre ne dort pas la nuit, tousse tout le temps et a du mal à respirer. Alors jouer au tennis dans ces conditions -là ce n’est pas évident. Et quand l’un d’entre eux pose la question sur son attitude il répond «Essayer de jouer avec la grippe….» Ambiance.

A propos de l'auteur :

Je suis un journaliste passionné de sport (Football, NBA, Tennis). A travers ma plume, je traite l’actualité dans ce domaine que j'apprécie tant.

a écrit 284 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI