Signature de la convention canne 2015-2021 à la Réunion



Jeudi, en fin de journée, les usiniers et les planteurs ont signé la convention canne 2015-2021.

Signée à la Réunion en présence du premier ministre Manuel Valls, cette convention est un compromis entre les planteurs, qui souhaitaient une augmentation des prix de la canne à sucre à la tonne et les usiniers qui proposaient un échelonnement peut-être moins avantageux. Un terrain d’ente donc, et une première mesure pour limiter les pertes engendrées par la suppression des quotas sucriers en 2017. Une question qui inquiète les producteurs.



Car, les quotas sucriers sont jusqu’aujourd’hui une garantie de production pour les planteurs (de canne et de bettrave), une sécurité qui régule la masse de sucre produite par chaque état et permet une concurrence équitable. Instaurés depuis 1968, l’Europe a pourtant décidé de les supprimer en 2017, ce qui va donner lieu à une compétition débridée dans laquelle chaque producteur pourra fournir la quantité de sucre qu’il veut, nonobstant les autres producteurs et annonçant donc la précarité de certaine plantations.

A propos de l'auteur :

SK

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

a écrit 485 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI