Maurice : Quand Coca-Cola lance sa première campagne africaine

Maurice : Quand Coca-Cola lance sa première campagne africaine


Pendant que certains meurent de faim d’autres, comme Coca-Cola, vous invite à partager sa canette ou sa bouteille de boisson gazeuse.

Il y a sans doute un ou deux éléments qui nous échappent. Des choses importantes voire vitales comme l’accès au soin, les médicaments, l’éducation ou même les moyens de communication par le biais du téléphonie mobile ou du net n’arrivent pas/jamais dans certaines zone du continent africain. Par contre, Coca-Cola et ses gros sabots y arrivent avec une facilité déconcertante. Pensez-vous VRAIMENT qu’une mère avec plusieurs enfants à sa charge dont un très malade privilégierait une cannette rouge à un traitement médical  ?

Maurice : Quand Coca-Cola lance sa première campagne africaine

Un moment donné, il faut qu’on arrête de prendre les Noirs pour des imbéciles. De la même façon que Coca-Cola veut/va conquérir le monde, que les laboratoires pharmaceutiques, que les aides humanitaires et autres ressources arrivent à destination. Là, nous pourrons nous réjouir et faire la fête sur la plage de Mont-Choisy à siroter notre dose de produits chimiques (avec glaçons s’il vous plaît) lors d’une célébration en grandes pompes avec son et lumière retentissant aux frais de la compagnie américaine.

Maurice : Quand Coca-Cola lance sa première campagne africaine



Le géant Coca-Cola a choisi un décor isolé pour démarrer sa nouvelle campagne « Taste the Feeling » (*Savoure l’instant) en Afrique. Après ce débarquement insulaire sur Maurice, la marque vise la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la RDC fin février et courant mars. On peut se demander pourquoi ce choix de commencer par Maurice qui, rappelons-le, ne regroupe qu’un million d’habitants. Pourtant, il semblerait que, stratégiquement parlant, s’implanter avec une boisson light (avec moins de sucre) au sein d’une communauté ayant une forte prévalence au diabète (220 000 cas de diabètes en 2015 selon l’International Diabetes Federation) et dont l’État a même été jusqu’à définitivement bannir ce type de boissons gazeuses dans les établissement scolaires depuis maintenant une décennie, est un business très rentable (source Jeune Afrique). Bien que l’aspartame soit fortement controversée – ainsi que les feuilles de coca et les noix de kola utilisées dans la recette jalousement gardée -la marque continue tranquillement son ascension planétaire.

Maurice, nouveau paradis de la chirurgie esthétique de luxe, nouvel eldorado pour les touristes provenant du monde entier et maintenant nouvelle plateforme de Coca-Cola.

« Share a Coke, avec le sourire, tout va bien et le monde est beau » annonce le nouveau spot de la marque, mais après ? C’est ce qui s’appelle un plan marketing rodé et réglé comme du papier à musique.
Bonne chose, mauvaise chose… Qu’en pensez-vous ?

Maurice : Quand Coca-Cola lance sa première campagne africaine

A propos de l'auteur :

Qui suis-je ? En quelques mots ? Ok top chrono ! Chargé de projet Noir&Fier La marque (et des partenariats NOFI), rédactrice mode - mais à coup sûr vous avez dû lire mes articles dans les rubriques Psycho, Société, Santé ou même Culture - blagueuse, (grande) bouffeuse, dormeuse, rêveuse, amoureuse (de la vie, rires), bref moi !

a écrit 263 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI