L’équipe nigériane de bobsleigh entre dans l’histoire



Trois nigérianes se sont fixer l’objectif de se qualifier en bobsleigh pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2018, en Corée du Sud.  

Elles s’appellent Seun Adigun, Ngozi Onwumere et Akuoma Omeoga et veulent marquer l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 en portant haut les couleur du Nigeria lors de la compétition de bobsleigh. Ces trois femmes motivées souhaitent, non seulement se qualifier, mais aussi fonder une fédération de bobsleigh, non seulement pour le Nigeria, mais pour l’ensemble du continent africain. Vous connaissiez Rasta Rockett voici désormais « Naija Rockett » !

C’est un véritable défi qu’elle se sont fixées, et si elles y parviennent, elles deviendront la première équipe nigériane, tous sexes confondus, à participer à la compétition olympique de bobsleigh. Nos trois héroïnes ne sont pas uniquement des athlètes émérites, elles sont aussi étudiantes et/ou mène une carrière professionnelle en même temps. Adigun poursuit un doctorat en chiropratique au Texas Chiropractic College tout en complétant une maîtrise en fitness et performance humaine à l’Université de Houston Clear Lake, Onwumere poursuit également un doctorat en chiropratique au Texas Chiropractic College et Omeoga est recruteur dans le domaine de la santé.

Basées à Houston, au Texas, Adigun, Onwumere et Omeoga s’entraînent dur afin de remporter au moins une course cette saison et collecter les fonds nécessaires (150 000$) à l’achat de leur équipement. Nos trois drôles de dames souhaitent par leurs actions rendre hommage à toutes les filles et femmes du Nigéria et de l’Afrique en général. Leur message : RIEN EST IMPOSSIBLE !

Mais pourquoi le bobsleigh ? On à plus coutume de voir les athlètes nigérians briller dans d’autre sports tels que le foot ou encore l’athlétisme…



A cette question posée par okayafrica, Seun Adigun répondait :

Fédération Internationale de Bobsleigh et de Tobogganing (FIBT) cherchait à se développer sur le continent parce qu’il était l’un des derniers à avoir besoin d’être représenté pour avoir l’occasion de développer le sport. Ça a commencé à grandir en moi du genre : « Seun, tu dois faire ça. Tu dois aider à créer cette équipe afin qu’elle aide, non seulement le bobsleigh, la FIBT, le Nigeria, l’Afrique, les femmes dans le sport, à peu près tout ce que tu  représentes! « Il m’a fallu longtemps pour déterminer si j’allais effectivement assumer ça.

Souhaitons à ces trois pionnières qu’elles atteignent leur objectif à temps pour les J.O à Pyeongchang, en Corée du Sud en 2018. Les « Naija Rockett » comptent d’ailleurs lancer un site Web pour nous informer de leur progrès tout u long de cette aventure aussi courageuse qu’originale.  Restez connectés, nous vous tiendrons au courant.

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 141 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI